Témoignages sur l’arrêt de Fessenheim

Arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim – la dénonciation mondiale et citoyenne d’une décision écocide absurde

Le 22 février la première unité de Fessenheim a été arrêtée. Le 30 juin, cela a été le tour de la seconde, et par conséquent celui du site.

Beaucoup a été dit sur le sujet au cours de ces derniers mois.

Les Voix se sont battues pour que malgré une actualité chargée, particulièrement prolixe en injonctions sanitaires, climatiques et économiques, cette fermeture soit comprise pour ce qu’elle est : un scandale sanitaire, climatique et économique. Plusieurs actions ont été menées sur lesquelles nous avons choisi de revenir avec, exceptionnellement, deux newsletters successives sur le même sujet pour clore l’année, et témoigner, une fois encore :

– l’égrènement jour après jour des témoignages de solidarité, de désarroi et de colère qui nous sont parvenus du monde entier,

– les photos de la centrale de Fessenheim porteuses, virtuellement mais enfin ! , des messages qui auraient pu la sauver, envoyées – papier photo et grand format – à la direction d’EDF « pour inspiration », 🤞

– la présentation des 24 autres réacteurs fermés ou dont la fermeture est prévue prochainement dans le monde, et qui accompagnent ceux de Fessenheim – défilé morbide de 26 réacteurs en 3 ans…

– et enfin, notre petit happening devant Greenpeace qui a fait le tour du monde, parce que l’idéologie se déloge à la racine.

Dans la première de ces deux newsletters, nous revenons sur la résonance importante que la fermeture a eu à l’extérieur de nos frontières, sur les réactions et les émotions qu’elle a suscitées.

Pourquoi, pourrait-on demander ? Parce que les conséquences de cette fermeture sont globales, parce que les causes de cette fermeture sont globales, parce que les mêmes dommages et les mêmes effets sont vécus ailleurs et avec la même douleur.

Et parce que c’est toute la filière nucléaire mondiale qui est visée, qui subit les attaques coordonnées de ses opposants, qui perd beaucoup de points et en gagne peu, réagir incombe à l’ensemble de la filière nucléaire mondiale et à ses partisans.

Pas pour elle-même, mais pour ce qu’elle représente pour les populations qu’elle sert. Il y a un principe de responsabilité à ne pas se laisser tuer.

Nous avons laissé tuer les réacteurs de Fessenheim, ne laissons pas tuer les autres.

Rendez-vous au Stand Up For Nuclear le 27 septembre à Paris.
Allez, debout maintenant !

Myrto,
au nom des Voix, 

L’arrêt prématuré de Fessenheim et l’affront qu’il représente pour la lutte globale contre le réchauffement climatique a suscité beaucoup d’incompréhension. Dans un article publié dans le Sustainability Times, David Watson décrit les origines politiques et les conséquences environnementales de cette fermeture.

A safe and profitable nuclear plant is closing in France. Why?

Les citations qui suivent sont issues des témoignages internationaux que nous avons reçus tout au long du mois de juin. Elles traduisent les principaux motifs de l’indignation exprimée à cette occasion.

Injustice

« Pourquoi une source d’énergie parfaitement opérationnelle qui a servi pendant des décennies et est prête à le faire pendant longtemps encore, va-t-elle être fermée définitivement ? » 

Guido, Argentine

 

Perte de cap

« La fermeture de centrales nucléaires dans les années 2020 est une erreur qui ne fait que nous éloigner de la destination à laquelle nous souhaitons parvenir. »

Jeremy, Royaume Uni

 

Crime contre le climat

« Cette centrale nucléaire produit plus d’électricité décarbonée que tous les équipements solaires de France, mais elle est arrêtée pour des raisons purement politiques. Nous savons ce qui se passe ensuite : chaque fois qu’une centrale nucléaire s’arrête, une centrale à combustibles fossiles démarre, plus d’enfants souffrent d’asthme, et le changement climatique s’accélère. » 

Eric, Etats-Unis

 

Conséquences dramatiques pour les gens

« Nul doute que le remplacement de Fessenheim engendra une augmentation des rejets de CO2 et autres polluants. Cette fermeture prématurée est de fait une très mauvaise nouvelle pour ses centaines de professionnels qualifiés, l’économie de la région, l’environnement et les consommateurs. »

Wolfgang, Suisse

Concession à l’idéologie (des anti-nucléaires)

« Il est vraiment irrationnel pour ce pays qui tire environ 75% de son électricité de l’énergie nucléaire de succomber à la pression d’un petit groupe organisé de personnes qui se peignent le visage et brandissent des panneaux lors des marches pour le climat. » 

Princess, Afrique du Sud

Défaillance de l'Union Européenne

« Nous devons comprendre que ce triste moment est le résultat de longues années de politique climatique de l’UE en échec, qui n’est pas technologiquement agnostique et ignore largement 50% de la génération d’électricité bas-carbone en Europe. Nous agissons comme si le défi climatique était si facile que nous pourrions l’affronter avec une main attachée dans le dos. Il est évident que ça n’est pas le cas. »

Adam, Pologne

La réalité ? De l’énergie décarbonée remplacée par de l’énergie fossile

« Le nucléaire et l’hydraulique sont en pratique les seules options non fossiles pilotables. Sans eux, des centrales thermiques fossiles, également pilotables, doivent être utilisées. Fessenheim sera remplacée par du gaz fossile, dilué par de la production intermittente quand le soleil brille ou que le vent souffle. On nous dira pourtant qu’elle a été remplacée par de l’énergie renouvelable. »

Daniel, Suède

 

La France tourne le dos à elle-même

« Fessenheim va fermer, ce qui nous désole. La France a toujours été le modèle à suivre pour les pays visant une électricité propre […] Il ne devrait pas être détruit du fait d’une décision prise par des politiciens sur la base d’idées reçues. »

Shih-Hsiu Huang, Taiwan

 

Contradiction à tous les niveaux : population, filière, gouvernement

« La perte d’une centrale nucléaire est particulièrement difficile à accepter lorsqu’elle est stoppée sans raison, ce dont le monde est témoin alors que l’Allemagne se débarrasse de ses dernières centrales nucléaires et pérennise sa dépendance au charbon. Mais ce qui fait de la fermeture de Fessenheim une tragédie unique est qu’elle est arrêtée de manière irrationnelle par un gouvernement qui affirme comprendre l’importance de l’énergie nucléaire. »

Madison, Etats-Unis

 

Négation des employés, de leur communauté, et du fruit de leur travail

« [Fessenheim], tu as généré au total 440 TWh d’électricité au cours de tes 42 années d’exploitation, fait travailler 1 000 personnes sur le site et soutenu au moins 5 000 personnes dans l’économie locale. Ta fermeture prématurée par décision politique est une tragédie. »

Noriyuki, Japon

 

Gâchis d’emplois et de compétences

« Avec la fermeture de Fessenheim, un chapitre important de l’histoire du nucléaire français disparaît, mais surtout : le savoir-faire, l’expertise, l’emploi et une électricité fiable et bas carbone. »

Serge, Belgique

 

Ces voix internationales ont également exprimé leurs remerciements aux opérateurs de Fessenheim pour ce qu’ils ont fait pour l’intérêt général, et leurs sentiments à leur égard en ces heures difficiles.

 

Compassion aux équipes, et appel à une prise de conscience citoyenne et politique

« Le personnel de la centrale de Khmelnytskyi vous envoie son soutien dans ce moment le plus dur de l’histoire de votre site. (…) Nous souhaitons lancer un appel au public et au gouvernement de votre pays pour qu’ils soutiennent l’industrie nucléaire en tant que producteur d’électricité et de chaleur fiable et respectueux de l’environnement. »

Le personnel de la centrale nucléaire de Khmelnytskyi, Ukraine

Reconnaissance

« Nous voulons vous exprimer notre reconnaissance pour ce que vous avez accompli et pour votre rôle dans le combat contre le changement climatique, pour apporter de l’énergie aux populations et pour en maintenir le prix bas. Nous espérons que vous continuerez à y contribuer. »

Reem, Jordanie

Solidarité

« Cet acte de vandalisme coûte aux travailleurs leur emploi et leur avenir et aura un impact sur des communautés entières de la région sans raison objective. Au côté d’autres citoyens rationnels en Allemagne, je suis solidaire avec les citoyens et les travailleurs de Fessenheim et des environs en cette heure sombre. »

Amardeo, Allemagne

Ces témoignages ont été recueillis dans le cadre de la campagne qu’a menée les Voix du Nucléaire pendant le mois qui a précédé l’arrêt de la seconde unité de Fessenheim. Ils ont été diffusés in extenso sur nos canaux LinkedIn, twitter en français et en anglais et Facebook. Ils ont également été transmis au sein de la centrale de Fessenheim aux salariés au fur et à mesure de leur publication.

Opérateurs de Fessenheim,

vous pouvez être fiers de ce que vous avez accompli pendant toutes ces années.

Merci.

Twitter

Grand dossier

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Pin It on Pinterest