Notre Association

 

Voix du Nucléaire

Les VOIX DU NUCLEAIRE est une association citoyenne de bénévoles, indépendante de toute attache économique, institutionnelle, syndicale ou politique.
Elle a été créée en mars 2018 dans l’objectif de contribuer :

  • Au rétablissement des faits concernant cette filière scientifique et industrielle,
  • A la mise en lumière de la contribution de la filière nucléaire aux enjeux humains et environnementaux auxquels nos sociétés sont, individuellement et collectivement, confrontées,
  • A la reconnaissance de l’énergie nucléaire comme essentielle à la transition énergétique bas carbone.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes des citoyens bénévoles qui, connaissant le domaine du nucléaire ou ayant appris à le connaître, avons pu remettre en perspective et rationaliser les éléments, souvent fantasmés, véhiculés à son propos.

Nous ne demandons pas qu’un traitement d’exception lui soit accordé, mais nous ne voulons pas non plus qu’il soit victime de fake news ou d’instrumentalisation politique ou idéologique.

En toute logique, nous sympathisons bien sûr avec l’objectif d’un développement harmonieux de la filière nucléaire sur le territoire et à l’export, avec l’aide de travailleurs motivés et compétents, dans un cadre réglementaire et un contexte politique rationnels et rigoureux.

Qui est notre audience ?

Le grand public, et donc également ses représentants élus ou ses intermédiaires (instances réglementaires, associations de consommateurs, médias) ainsi que les sympathisants de l’utilisation de l’énergie nucléaire au service de l’humanité et de la planète.

Quand avons-nous un point de vue à offrir ?

A chaque fois que l’actualité aborde les sujets du nucléaire et de la transition énergétique.

Quel est notre point de vue ?

Celui de citoyens favorables au développement de la production d’électricité d’origine nucléaire. Notre approche est renseignée et rigoureuse et nous entendons bien pouvoir bénéficier des apports de cette énergie sur le moyen et le long terme et en faire bénéficier les générations à venir. Notre démarche n’est ni lobbyiste ni syndicale mais bien citoyenne.

Nous réclamons que les entreprises, l’Etat, les médias, et toutes les composantes de la société civile prennent leur responsabilité vis-à-vis de cette énergie, indispensable à l’heure actuelle à l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris.

Quel est le but de notre action ?

Nous participons à la connaissance par le public des recommandations d’organismes et des scientifiques reconnus et nous encourageons leur prise en compte dans les politiques publiques.

Nous partageons notamment les recommandations et les analyses du GIEC : l’augmentation significative de la part du nucléaire est nécessaire pour combattre le changement climatique, et le frein principal à son nécessaire développement est son acceptation sociale.

Que voulons-nous ?

L’augmentation de l’accès des populations à une électricité propre, disponible et abordable et, dans cet objectif, le rééquilibrage du débat sur le nucléaire afin de redonner aux populations les éléments de leur libre-arbitre à son sujet, éléments dont ils sont aujourd’hui privés. Nous constatons que l’énergie nucléaire fait fréquemment l’objet de fausses informations et est instrumentalisée dans la décision politique. C’est un manquement grave vis-à-vis de ce qui est une force à préserver dans la lutte contre le réchauffement climatique, la dégradation de l’environnement et face aux chocs économiques et politiques mondiaux à venir. Nous réclamons donc qu’elle soit, a minima, considérée avec objectivité et recul.

L’électricité est l’énergie de l’avenir : de la digitalisation, de la performance, de la propreté, de l’indépendance, de la mobilité, de la liberté et de la multiplication des usages. A condition qu’elle soit disponible maintenant, massivement et sans émissions de gaz à effet de serre et de particules. C’est possible, ici, en France, grâce au nucléaire et grâce à ses travailleurs qualifiés, répartis sur tout le territoire. 230 000 travailleurs de la filière, 1 million d’emplois, une activité de haute valeur ajoutée, industrielle, non délocalisable.

Développons-la !

Twitter

Grand dossier

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Pin It on Pinterest