Newsletter des Voix : Fê(ai)tes du Nucléaire 2021

Accueil     Blog - Comptes-rendus d'événements - La Newsletter des Voix     Newsletter des Voix : Fê(ai)tes du Nucléaire 2021
Publié le 16/11/2021

(ai)tes du Nucléaire 2021. Il y a un mois, comme si c’était hier, un souffle d’espoir pour l’avenir

Chers adhérents et sympathisants des Voix,

Cet automne est très chargé en actualités énergie-climat et en mobilisations. Les Stand Up for Nuclear européens, les sollicitations des médias dans un contexte de crise énergétique mondiale, l’examen et les réactions à la publication du rapport RTE sur les futurs énergétiques, la COP26, les marches pour le climat et les multiples annonces sur le nucléaire continuent de s’enchaîner, et c’est parce que nous avons pris une part active à l’ensemble de ces événements que ces nouvelles vous arrivent aussi tard …

Cette année, pour la première fois en France, nous avons organisé deux Fê(ai)tes du Nucléaire – à Lyon et à Paris !

Leurs dénominateurs communs ? Le beau temps, une forte mobilisation des participants, et une belle réussite.

L’édition 2021 est un grand cru – une participation en nette hausse, de la curiosité et beaucoup d’intérêt de la part du public. Les retours positifs nous donnent la force et nous encouragent à poursuivre nos efforts.

Lyon

Nous sommes arrivés à Lyon le 25 septembre avec un message clé – le nucléaire est la première source d’énergie bas carbone en France. Et on en est fiers !

Sous le soleil nous avons montré place Carnot qu’il est possible de concilier reconnaissance des faits scientifiques, activisme climatique et partage d’un moment festif. Zion Lights, cofondatrice d’Emergency Reactor et ancienne porte-parole d’Extinction Rebellion est venue du Royaume-Uni afin de soutenir notre effort, car le climat n’a pas de frontières ! Vous pouvez vous plonger dans l’ambiance de notre évènement de Lyon en regardant notre vidéo.

Paris

Le 9 octobre, et contrairement aux années précédentes, nous avons eu du soleil ! Malgré le changement de lieu assez tardif, vous vous êtes déplacés très nombreux place de la République !

Autour des quatre stands, Climat,Énergie et ressources,Radioactivité et Renouvellement du parc, nos bénévoles ont pu échanger avec les participants et le public de passage dans un esprit convivial et bienveillant.
Plusieurs personnalité ont pris la parole : Brice Lalonde, Tristan Kamin, Florie Marie, François-Marie Bréon…

François-Marie Bréon, climatologue : “Maintenant il faut que cette évolution favorable envers le nucléaire, pour le climat, se traduise par des actes. Et c’est encore très loin d’être le cas. Il faut continuer à expliquer les enjeux”

Florie Marie, porte-parole du parti Pirate : “J’ai changé, en écoutant le consensus scientifique. Je ne suis plus anti-nucléaire”

Un autre moment clé a été les discours des représentants internationaux. Des citoyens de 12 pays différents ont expliqué leur position favorable à l’énergie nucléaire : Belgique, Espagne, Royaume-Uni, Niger, Pologne, Inde, Allemagne, Finlande, Canada, Portugal, Suisse et Italie.

Amardeo, pour l’Allemagne : « On est sur le point de fermer les six dernières centrales nucléaires allemandes alors que les centrales à charbon vont continuer à fonctionner »

Tea pour la Finlande : « Pour moi, supporter le nucléaire ici à Paris c’est aussi me battre pour le climat et l’avenir de mes enfants »

Abdoulkarim pour le Niger : « Le droit des pays à exploiter les ressources que la nature leur a données est fondamental, surtout pour produire une énergie propre comme le nucléaire »

Retrouvez plus de citations sur notre Twitter !

Nos actions s’inscrivent dans un mouvement global – cette année des Stand Ups for Nuclear ont été organisés dans 25 pays du monde, dont l’Afrique du Sud, l’Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni, le Mexique, le Canada, l’Estonie, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la Malaisie, le Kenya, etc. Nous nous sommes rendus à Bruxelles début septembre et à Berlin tout récemment afin de soutenir la société civile qui se démène pour éviter le pire, dans ces deux pays parmi les plus emblématiques des dégâts considérables de l’idéologie antinucléaire sur les efforts collectifs contre le réchauffement climatique.

« Uranium », « Change of Climate » « Can’t help falling in love with U », « Angie » … Peut-être qu’avec le départ de Mme la Chancelière Angela Merkel, et surtout grâce à nos belles Voix, les responsables allemands comprendront leur faute climatique, reconnaîtront les bénéfices du nucléaire, commenceront par fermer rapidement toutes leurs centrales à charbon, et renonceront à leurs nombreux projets de centrales au gaz ? Sait-on jamais … 😉

Afin de revivre cet évènement, nous vous invitons à regarder notre vidéo officielle, ainsi que le reportage de Jesse Freeston, journaliste canadien venu spécialement nous voir !

Presse

Le début de l’automne a été très prolifique pour notre association en termes de présence médiatique. Nos représentants ont participé à de nombreuses émissions de télévision et ont pu accorder des interviews ou publier des tribunes. Vous trouverez ci-dessous des liens vers certaines de nos apparitions. Pour suivre toutes nos interventions médiatiques, n’hésitez pas à consulter notre page web.

Myrto Tripathi, présidente des Voix sur France 5, le 28 septembre

TV

Radio

Journaux

Et maintenant … ?

Dans le cadre de la conférence de l’ONU pour le climat, certains d’entre nous se sont rendus à Glasgow afin de rappeler aux décideurs et à l’opinion publique que le nucléaire est une énergie bas-carbone indispensable à une transition énergétique juste, solidaire et efficace. Vous avez peut-être pu suivre sur les réseaux sociaux nos activités, qui seront détaillées dans une autre newsletter à suivre sous peu.

Les Voix du Nucléaire à la Marche pour le Climat vendredi 5 novembre à Glasgow, en marge de la COP26 

Enfin, avec un esprit non moins motivé qu’à Bruxelles, Lyon, Paris et Glasgow, nous nous sommes rendus à Berlin le 13 novembre afin de soutenir nos amis allemands dans leur dernier appel pour empêcher la fermeture de trois des six dernières centrales nucléaires allemandes en fin d’année, les trois autres devant suivre l’an prochain – #SaveGER6. L’invité principal de cet événement était James Hansen, l’un des premiers scientifiques à avoir alerté le monde sur les dangers du réchauffement climatique (dès 1988), qui est venu s’exprimer en faveur du nucléaire.

Le moment international à Berlin

Et avec l’annonce récente du président Emmanuel Macron sur la relance du programme nucléaire français, l’actualité promet de continuer à être riche et passionnante au cours des mois qui viennent.

Restez connectés !

A bientôt,
Les Voix

Partager