L’énergie nucléaire serait la source la moins chère d’électricité en 2030

Les centrales nucléaires existantes produiront l’électricité la moins chère de l’Union Européenne en 2030, selon un rapport de la Commission Européenne rendu public en janvier.

L’analyse, qui porte sur le coût moyen actualisé de l’électricité de plusieurs sources d’énergie, prévoit un coût à long terme pour l’électricité produite par les réacteurs existants de 60 € / MWh en 2030, contre 65 €/ MWh pour l’hydraulique existante, 75 € / MWh pour l’éolien et 85 € / MWh pour le solaire. La biomasse, le pétrole et le gaz produiront de l’électricité autour de 135-140 € / MWh.

Pour des capacités qui n’existent pas aujourd’hui, le coût moyen serait d’environ 95 € / MWh pour le nucléaire, plus élevé que pour la nouvelle hydraulique, l’éolien et le solaire mais équivalent à celui des nouvelles turbines à gaz à cycle combiné.

L’analyse fait partie de l’étude « Energy Prices and Costs in Europe », la troisième du genre, et est basée sur des données de 2016.

Le coût moyen actualisé à long terme, connu par le sigle anglais LCOE, couvre les coûts directs d’investissement et d’exploitation mais n’inclut pas les éventuels coûts induits de certaines sources d’énergie, comme le stockage, les interconnexions supplémentaires, les capacités de production de back-up et le coût du terrain.

Cliquez ici pour lire le rapport (en anglais).

Le site d’information spécialisé NucNet a publié un article sur l’étude de la Commission Européenne (en anglais).

 

Twitter

Grand dossier

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Pin It on Pinterest

Share This