Le nucléaire permet à la Tour Eiffel d’illuminer Paris

Accueil     Divers     Le nucléaire permet à la Tour Eiffel d’illuminer Paris
Publié le 28/06/2021

Pourquoi une photo de la tour Eiffel illuminée pour illustrer le nucléaire en Centre-Val de Loire ? Parce que la moitié de l’électricité qui l’éclaire provient des centrales nucléaires de cette région.

Les 12 réacteurs répartis sur les centrales de Belleville sur Loire, Dampierre, Saint Laurent des Eaux et Chinon fournissent 14% de la production électrique nationale, et irriguent notamment l’agglomération parisienne, les besoins vitaux et de confort de sa population, son activité économique et sa vie culturelle en électricité bas carbone.

Produisant une quantité importante d’électricité sur une surface réduite, elles préviennent la bétonisation des territoires et préservent ainsi l’environnement unique du dernier fleuve sauvage d’Europe, classé au patrimoine de l’UNESCO.

Premier réacteur électronucléaire de la France, la « boule » de Chinon est devenu Musée de l’Atome, et une pièce du patrimoine industriel du pays.

En 2020, 266 M€ d’achats ont été réalisés par les entités nucléaires d’EDF aux entreprises de la région, et les 4 centrales ont rapporté plus de 229 M€ en taxes et impôts partagés via les solidarités intercommunales.

La filière y représente 13 600 emplois, et a développé des partenariats avec 20 établissements d’enseignement et de formation.

Partager