Des Voix présentes à Stand Up berlinois

Accueil     Blog - Comptes-rendus d'événements     Des Voix présentes à Stand Up berlinois
Publié le 15/11/2021

Berlin, ce samedi 13 novembre, “last stand” afin de sauver GER6.

Alors que les représentants allemand, luxembourgeois, autrichien, danois et portugais à la COP26 se coalisaient en fin de semaine pour demander à nouveau l’exclusion du nucléaire – 1ère source d’électricité bas-carbone en Europe – de la Taxonomie de l’UE, sans un mot sur le gaz fossile, s’enfermant dans l’idéologie et affichant un mépris total pour les efforts collectifs pour le climat, des citoyens allemands et européens se sont rassemblés samedi devant la porte de Brandebourg pour lancer un dernier grand appel à l’Allemagne, lui demandant de sauver les citadelles du climat de Grohnde, Gundremmingen et Brokdorf, centrales nucléaires qui doivent être arrêtées à la fin de l’année (photo 1).

Photo 2 : La manière la plus immédiate, la plus efficace et la plus économique de limiter les émissions de CO2 est de préserver les capacités nucléaires opérationnelles.
L’enjeu de conserver les 6 dernières centrales nucléaires allemandes ? 1 milliard de tonnes de CO2 en moins et des milliers de vie sauvées en Europe en réduisant la pollution de l’air dûe à la combustion du charbon, première source d’électricité en Allemagne en 2021.

Photo 3 : Les Voix du nucléaire se sont jointes à ce rassemblement en présence de James Hansen, l’un des premiers scientifiques à avoir alerté le monde, en 1988, sur les conséquences du réchauffement climatique.

Photo 4 : “La terre est précieuse. Nucléaire = plus d’électricité et plus d’espace pour la nature”.

Photo 5 : Des femmes du monde entier sont venues à Berlin pour s’opposer à l’arrêt prématuré des centrales nucléaires allemandes.

Photo 6 : Agata, Fota4Climate ; “Si le gouvernement allemand décidait de détruire une éolienne sur deux, ou de jeter tous les panneaux solaires à la poubelle et de compenser la perte en brûlant du charbon plus longtemps, en construisant de nouvelles centrales à gaz et en ouvrant un nouveau gazoduc avec la Russie, cela n’aurait aucun sens n’est-ce pas ?”
“Une électricité chère est-elle la justice climatique dont parlent les Verts ? Je ne pense pas.”

Photo 7 : “Oh, une source d’énergie bas-carbone !
Qu’est-ce qu’on pourrait bien en faire ???
Parfait.”
L’organisation Greenpeace et le parti Die Grünen œuvrent depuis des décennies à l’élimination du nucléaire.

Photo 8 : Est-ce à la pensée de cette publicité visible dans le métro de Berlin que le président de la COP26 de Glasgow Alok Sharma retenait ses larmes lors de son discours de clôture ? Il y aurait de quoi.
“Quitter le charbon en toute sécurité ? Par le gaz.”


L’Allemagne doit mettre en service 20 à 30 GW de nouvelles centrales au gaz pour assurer sa sécurité d’approvisionnement.

Partager