Japon : objectif climatique du pays basé sur le redémarrage de 30 réacteurs

Accueil     Nucléaire dans le monde     Japon : objectif climatique du pays basé sur le redémarrage de 30 réacteurs
Publié le 21/10/2021

Une lueur à l’Est.
L’objectif climatique du Japon à l’horizon 2030 repose sur le redémarrage de 30 réacteurs nucléaires, déclare un haut responsable du parti au pouvoir.

Depuis 2011 le pays n’a remis en ligne que 10 réacteurs selon les règles de sûreté renforcées post-Fukushima.

Or le Japon a relevé ses objectifs de décarbonation cette année. Il vise à présent à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 46% d’ici 2030 par rapport à 2013, en comptant pour cela sur son parc nucléaire historique.

La remise en fonctionnement de ces 30 réacteurs serait de fait un acte majeur pour le climat.

Sans avoir à attendre de nouvelles constructions, et en utilisant uniquement les ressources nécessaires à leur mise à niveau, leur production très bas-carbone se substituerait en effet directement à la génération électrique au charbon et au gaz fossile, auxquels le Japon a massivement recours depuis l’accident de Fukushima.

Cela réduirait également la vulnérabilité du peuple japonais aux importations d’énergies fossiles, dont la crise énergétique mondiale en cours montre à nouveau les effets délétères.

Fumio Kishida a été élu président du parti Libéral-Démocrate japonais, et sera ainsi le prochain premier ministre du Japon. Kishida a récemment souligné le rôle essentiel de l’énergie nucléaire dans la décarbonation de l’économie japonaise. Le redémarrage des réacteurs nucléaires existants est sa priorité immédiate.

Nihon, ganbatte kudasai!

Partager