Espace presse

 

Chers Journalistes, vous ne savez pas qui nous sommes et ce que nous voulons? Nous avons essayé ici de répondre aux questions que vous pouviez avoir. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter!

 

Positionnement des Voix

Les Voix du Nucléaire, qu’est-ce que c’est ?

C’est une association citoyenne favorable à l’utilisation de l’énergie nucléaire. La posture « citoyenne » est ce qui nous différencie des associations professionnelles de la filière dont la SFEN.

L’atout des Voix réside donc dans le fait que sa parole est citoyenne conjugué au fait que ses membres ont, par leur expérience professionnelle ou grâce à leurs centres d’intérêt, une connaissance accrue du nucléaire. Nous souhaitons partager cette expertise avec les français afin de rééquilibrer le débat sur le nucléaire et à terme, grâce au nucléaire, énergie décarbonée et peu consommatrice en ressources, préserver l’environnement et le climat.

Notre devise pourrait se résumer à GO CLEAN, GO NUCLEAR

QUI est notre audience : Le grand public, et donc également ses représentants (politiques) ou ses intermédiaires (instances réglementaires, associations de consommateurs, médias)

QUAND avons-nous un point de vue à offrir : A chaque fois que l’actualité aborde les sujets du nucléaire et de la transition énergétique

QUEL est notre point de vue : Celui de citoyens favorables au développement de la production d’électricité d’origine nucléaire, qui en ont une approche renseignée et rigoureuse et entendent bien pouvoir bénéficier des apports de cette énergie sur le moyen et le long terme et en faire bénéficier les générations à venir. Notre démarche n’est ni lobbyiste ni syndicale mais bien citoyenne.

Nous réclamons que entreprises, état, médias, société civile etc. prennent leur responsabilité vis-à-vis de cette énergie indispensable à l’heure actuelle à l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris.

QUEL est le but de notre action : 

Notre action consiste à participer à l’application des recommandations d’organismes et des scientifiques reconnus,

Parmi eux, le GIEC mentionne non seulement une augmentation significative et nécessaire de la part du nucléaire pour combattre le changement climatique, mais également que le frein principal à son nécessaire développement en est son acceptation sociale.

Quand des sommes considérables sont consacrées à lever des freins techniques et même physiques pour d’autres énergies, les freins sociaux au nucléaire paraissent mis en exergue.

QUE voulons-nous : L’augmentation de l’accès des populations à plus d’électricité propre, disponible et abordable et, dans cet objectif, le rééquilibrage du débat sur le nucléaire afin de redonner aux populations les éléments de leur libre-arbitre le concernant (dont nous considérons donc qu’ils sont privés). Nous constatons que l’énergie nucléaire fait fréquemment l’objet de fausses informations et est malmenée dans la décision politique. C’est un manquement grave vis-à-vis de ce qui est une force à préserver dans la lutte contre le réchauffement climatique, la dégradation de l’environnement et face aux chocs économiques et politiques mondiaux à venir. Nous réclamons donc qu’elle soit, a minima, considérée avec objectivité et recul.

QUI sommes-nous : Nous sommes des citoyens bénévoles qui avons la chance de connaître le domaine du nucléaire ce qui nous permet de remettre en perspective et rationnaliser les éléments, souvent fantasmés, véhiculés à son propos. L’association ne dépend pas financièrement de l’industrie nucléaire.

Nous ne demandons pas qu’un traitement d’exception lui soit accordé mais portons attention également à ce qu’elle ne soit pas non plus stigmatisée.

En toute logique, nous sympathisons bien sûr avec l’objectif d’un développement harmonieux de la filière nucléaire sur le territoire et à l’export, avec l’aide de collaborateurs motivés et compétents, dans un cadre réglementaire et un contexte politique rationnels et rigoureux.

Télécharger le texte en PDF

Communiqués de presse

Communiqué de presse – taxonomie européenne

L’énergie nucléaire est devenue en France la cible prioritaire d’une multitude d’associations dont le budget se monte à près de 15 millions d’euros par an, alors que les acteurs pro-nucléaires sont si peu nombreux…

Twitter

Grand dossier

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Dossier de presse

« C’est parce que je travaille dans le nucléaire que ma voix compte ; je sais de
quoi je parle »

Cette nouvelle association citoyenne se donne pour but d’apporter motivation, opportunités et moyens à l’expression des employés et sympathisants de la filière nucléaire dans toutes ses composantes, qu’elles soient industrielles, médicales ou académiques, et de leur permettre ainsi de transmettre leur fierté d’appartenance au nucléaire français et les raisons factuelles qui la fondent.

Cette initiative est née du besoin urgent de restaurer la confiance des populations dans l’énergie nucléaire, car c’est un élément incontournable de la lutte contre le changement climatique, et qu’il est donc urgent de le promouvoir plutôt que de le rejeter. La conviction qui l’anime est que les employés et les sympathisants de l’industrie nucléaire ont la compétence et la légitimité nécessaires pour être eux‐ mêmes les porte‐paroles de la filière sur des bases factuelles et non fantasmées.

Pin It on Pinterest