À cet instant en 2018 et depuis le début de l’année, l’ensemble des centrales nucléaires mondiales avaient produit de quoi alimenter en électricité bas-carbone (12 gCO2eq/kWh)

0

foyers français

pendant un an (soit 0 MWh)


Si cette électricité avait été produite à base de , elle aurait été à l’origine d'émissions de gaz à effet de serre équivalentes à

0

véhicules supplémentaires
en circulation

(soit 0 tonnes CO2eq).
De plus, cette électricité produite
à base de aurait été
responsable de

0

morts prématurés

(morts/TWh produit, le bilan humain du nucléaire comme celui des énergies renouvelables modernes étant inférieur à 0,1).

Sources : IPCC, IAEA, Our world in Data, EDF, INSEE
Fusion, où en est-on ?

Fusion, où en est-on ?

Nous commençons une série d’articles sur ce qui constitue l’avenir de la filière nucléaire et de ses avancées scientifiques… Dans ce premier volume, Greg De Temmerman, coordinateur scientifique à ITER, parle du procédé de la fusion.

lire plus
Lettre ouverte au Conseil européen

Lettre ouverte au Conseil européen

Une lettre demandant d’inclure le nucléaire dans la nouvelle classification des activités durables sur le plan environnemental a été adressée au CE. Parmi les signataires, des scientifiques de renommée mondiale…

lire plus

Rétablir les faits 

Recentrer le débat autour des contributions de l’énergienucléaire

w

Changer le ton

Pin It on Pinterest