Publications dans la catégorie "Nucléaire dans l’UE"

La fin des réacteurs nucléaires de Doel 4 et Tihange 3 en 2025 n’est pas une fatalité. C’est l’autorité de sûreté nucléaire belge (AFCN) qui le dit. Leur prolongation est possible techniquement, à condition que la Belgique et leur opérateur Electrabel s’en donnent rapidement les moyens. Pour le climat, mais aussi pour ne pas aggraver la fragilité du système…

Le 31 décembre, l’Allemagne a stoppé définitivement trois réacteurs nucléaires parfaitement opérationnels, représentant 4 GW de capacité de production d’électricité bas-carbone, bon marché et pilotable, en pleine crise climatique et énergétique. Si ses dirigeants ont considéré que le réseau électrique du pays et de ses voisins pouvait se permettre la fermeture de trois centrales pilotables supplémentaires, pourquoi…

La Pologne a choisi le site qui accueillera sa première centrale nucléaire. Les villages de Lubiatowo et Kopalino dans la Voïvodie de Poméranie au nord de la Pologne sont les sites privilégiés, a annoncé l’investisseur Polska Elektrownie Jądrowe. Selon la stratégie PEP2040, la mise en service du premier réacteur d’une capacité de 1 à 1,6 GW est prévue…

Autorisation donnée pour la divergence d’OL3 🇫🇮 !Tous les feux sont au vert 🟢 pour le démarrage imminent du premier réacteur nucléaire EPR en Europe 💡 “L’autorisation d’essais de criticité et de faible puissance délivrée par l’autorité de sûreté nucléaire [finlandaise] (STUK) à Teollisuuden Voima Oyj (TVO) permet aujourd’hui à l’entreprise de démarrer une réaction nucléaire pour la première fois…

Publié le 17/12/2021

Alors que le feuilleton de la Taxonomie des investissements durables se poursuit, avec, dans les semaines, voire les jours à venir, le deuxième acte délégué scellant la destinée du nucléaire et du gaz dans le futur mix énergétique de l’Union, nous revenons ici sur la manière dont les États membres ont historiquement utilisé l’énergie pour…

Un sursaut au bord du gouffre ? D’après l’accord du gouvernement belge en place, la décision ferme concernant la sortie du nucléaire doit être prise ce mardi 30 novembre 2021. Rappelons que cette sortie consistera essentiellement à remplacer une production d’électricité bas-carbone pilotable par de la combustion de gaz fossile subventionnée. Elle aura notamment pour conséquences :–…

La prise de conscience des bénéfices environnementaux et sociétaux du nucléaire continue de progresser dans la sphère politique vert-centre-gauche européenne et anglo-saxonne. Après notamment les verts finlandais, la gauche polonaise, les verts norvégiens, le parti travailliste britannique, ou encore le parti démocrate, c’est au tour du parti travailliste irlandais d’afficher son soutien à l’usage de l’énergie nucléaire…