Arrêt de Fessenheim : nos excuses de ne pas avoir fait plus, mieux et avant…

Employés de la centrale de Fessenheim :
nos excuses pour ne pas avoir fait PLUS, MIEUX et AVANT
pour vous aider à garder votre outil de travail…

Dans la nuit de vendredi à samedi a été éteinte la première unité de la centrale nucléaire de Fessenheim après une baisse de puissance qui s’est faite progressivement au cours de la journée puis de la nuit. Certains salariés ont bien résisté quelques heures avant d’appuyer sur l’interrupteur mais leur professionnalisme a pris le dessus et a dépassé la résistance qu’avait tenté une dernière fois d’opposer leur raison. La décision, aussi inepte soit-elle, avait été prise malgré une bataille dont les prémices commencent en 2012. Huit longues années pendant lesquelles ils ont vécu dans l’incertitude et pendant lesquelles la centrale a malgré tout continuée à produire dans de parfaites conditions de performance et de sûreté.

Le 22 février nous étions là pour saluer Fessenheim 1

Les Voix du Nucléaire ont rejoint salariés, organisations syndicales, habitants et élus, dont Claude Brender, infatigable maire à la défense de sa ville, pour dénoncer les conséquences de la peur irrationnelle de la science nucléaire que cette fermeture ne sert qu’à perpétuer.

Reportage sur place (Dernières nouvelles d’Alsace)

Quant aux Voix nous continuerons, avec nos moyens, à nous battre pour que les faits reprennent leur place dans le débat et l’énergie nucléaire celle qu’elle mérite dans la transition énergétique pour une production d’électricité disponible, écologiquement vertueuse, pourvoyeuse d’emplois qualifiés, socialement juste et accessible à tous.

Merci à tous les membres et sympathisants des Voix qui ont organisé, soutenus et qui ont fait le déplacement pour participer au rassemblement devant la centrale de Fessenheim samedi dernier :
Jadwiga Nadjer, Florent Legoux, Eric Leonard, Sabrina Bruneaux, Hervé Dago, Jean-Alex Foret, Jean-Philippe Brette, Myrto Tripathi, Claude Jaouen, Guillaume Milot, Benjamin Levi, Lubomir Bures, Amardeo Sarma, Brigitte Beuneu, Guilherme Cardoso, Cyrille Molina…

Une minute de silence pour Fessenheim

Le compteur après l’arrêt

Tribune | Valérie Faudon, déléguée générale de la Société française d’énergie nucléaire (SFEN) : « La fermeture de Fessenheim entraînera des émissions additionnelles de l’ordre de 10 millions de tonnes de CO2 par an. »

 

Galerie d’images…

Prises de paroles…

Ecoutez l’intervention de la présidente des Voix du Nucléaire :

Ecoutez l’intervention d’Amardeo Sarma, écomoderniste, Allemagne :

Ecoutez aussi l’intervention du maire de Fessenheim, Claude Brender :

Le députe Raphaël Shellengerger (LR)

Prises de paroles institutionnelles…

Intervention de la CFDT :
Intervention de la CGC :
Témoignage d’un membre de la CGT :

Twitter

Grand dossier

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Pin It on Pinterest

Secured By miniOrange