#7 Plus de terres pour nourrir les populations, et de meilleures récoltes grâce au nucléaire

Accueil     Non classifié(e)     #7 Plus de terres pour nourrir les populations, et de meilleures récoltes grâce au nucléaire
Publié le 25/11/2021

(en laissant la place à l’agriculture alimentaire)

Comment le nucléaire contribue-t-il à l’objectif de développement durable n°2 de l’ONU : lutter contre la faim.

822 millions de personnes souffrent de malnutrition dans le monde, et environ 9 millions meurent chaque année de la faim et de maladies liées à la faim. Chaque année, jusqu’à 40% des cultures et des millions de têtes de bétail sont perdus à cause des parasites et des maladies.

La technique de l’insecte stérile (SIT) utilise des rayonnements ionisants pour stériliser des insectes mâles d’élevage, qui entrent ensuite en compétition avec les mâles sauvages pour s’accoupler avec les femelles, ce qui réduit la population d’insectes. Cette technique a été utilisée avec succès contre deux ravageurs importants pour les cultures maraîchères, ainsi que des insectes tueurs de bétail en Afrique subsaharienne.

La technique de mutation des cultures accélère le processus de sélection de nouvelles variétés, en utilisant les rayonnements pour imiter le processus naturel de mutation spontanée, la force motrice de l’évolution. Au Pérou, cette technique a permis d’améliorer les variétés d’orge et d’amarante en les adaptant aux conditions climatiques de haute altitude, augmentant les rendements et les revenus des agriculteurs andins.

Les aliments peuvent être conservés plus longtemps grâce à l’irradiation. Cette technique de conservation est utilisée pour tuer les agents pathogènes tels que E. coli, la listeria et la salmonelle, ainsi que les bactéries qui altèrent rapidement les aliments.

Les technologies nucléaires dans l’alimentation et l’agriculture améliorent le rendement des cultures, aident à réduire les pertes dues aux parasites et aux insectes, et à maintenir la fraîcheur des aliments plus longtemps, augmentant ainsi l’approvisionnement alimentaire mondial disponible.

En fournissant une énergie abondante et fiable, le recours au nucléaire peut aussi permettre de limiter l’usage de la biomasse et du biogaz à leurs parts fatales (sous-produits des cultures et élevages utiles existants), réservant ainsi les terres agricoles à la production alimentaire.

Le rapport complet de la World Nuclear Association est disponible ici.

Partager