Décembre 2018



Chères Voix, chers sympathisants,

2018 aura été une grande année : nous sommes nés !

Mais nous, nous … qui nous ?

Avant tout nous sommes des gens qui, ensemble, avons décidé que les enjeux entourant l’utilisation de l’énergie nucléaire étaient suffisamment critiques et les préjugés qui l’entouraient suffisamment ancrés pour que nous nous mobilisions spécifiquement sur le sujet.

Nous sommes « des fous sacrément courageux, mais il en faut ! ». Des suiveurs aussi un peu, et c’est tant mieux, car d’autres se sont lancés dans la bataille avant nous et y sont maintenant avec nous.

Nous sommes une trentaine de bénévoles actifs, une centaine d’adhérents, plus de 500 sympathisants déclarés et beaucoup d’autres non déclarés qui hésitent pourtant de moins en moins à assumer les faits. Un immense merci à tous ! 

Nous avons élaboré des outils, mis en place des structures, établi une vision, lancé des pistes, testé des concepts, construit un réseau, ouvert les canaux, compris notre environnement, créé des liens avec nos alliés et surtout, surtout, nous avons engrangé des idées.

Plein d’idées d’actions. Qui ne restent plus qu’à être menées.

L’ACTION

…est de passer de l’individuel au collectif. Le plus dur est fait, le plus sympa est à venir 🙂 

C’est d’autant plus le moment de nous rejoindre que la situation, si elle frémit, ne s’améliore pas encore. Nous sommes encore peu et pour communiquer sur les faits, « debunker les fake », traquer la malhonnêteté intellectuelle, voir et construire l’avenir positivement avec une chance réelle de le préserver, nous devons être plus. Notre nombre doit aussi être la démonstration de la normalité de l’énergie nucléaire, de son caractère aussi grand public que l’électricité qu’elle produit, consommée au quotidien par tous les français, et que les bénéfices concrets qu’elle leur apporte.

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook privé de la communauté pour se tenir au courant et débattre, et pourquoi pas : adhérez ! 

L’ACTUALITE

En cette fin d’année : une nouvelle, discrète, qui aurait pu occulter toutes les autres tant ses impacts potentiels peuvent être lourds

L’Union Européenne vient d’établir la première proposition de taxonomie pour les investissements « verts » qui dresse la liste de ce qui est « vert » et, de fait, de ce qui ne l’est pas.

Sans surprise malheureusement, le nucléaire ne figure pas dans la liste des énergies vertes et la Commission se focalise dans l’ensemble du document sur les moyens et non sur leur mise en œuvre. Par exemple un véhicule électrique en deuxième voiture, en milieu urbain, roulant à l’électricité produite au charbon, « passe »… comme l’explique ici Jean-Marc Jancovici ou moi-même là.

Le fait que l’Union Européenne certifie en son nom cette liste est d’autant plus grave qu’elle représente 145 milliards d’euros par an de budget, 500 milliards à horizon 2020 d’investissements stratégiques, des politiques qui s’appliquent aux états avec priorité sur leurs propres lois et l’image d’un continent qui a su assurer le bien-être de ses populations par le biais de sa bonne gestion.

Le parlement de l’Union Européenne va se faire réélire en mai, la Commission va se renouveler à l’automne, nous allons devoir être là aussi.

L’EVENEMENT

C’est tous ceux qu’il va nous falloir organiser l’année prochaine.
Adhérents ou pas nous aurons besoin de partisans et de volontaires…!

Car si cette nouvelle « aurait dû» occulter les autres, elle ne le fait pas. Il y en a tellement… : le nouveau rapport de l’ADEME sur le 85% du mix électrique renouvelable en 2050, sans source, sans débat contradictoire mais avec beaucoup, beaucoup de couverture médiatique ; les quatre ONGs ayant décidé de poursuivre l’état pour l’insuffisance de ses actions climat alors qu’elles sont elles-mêmes artisans de cet échec etc.

A ceux qui pensaient que le rapport SR 15 du GIEPE en octobre et le discours du président Macron sur la PPE en novembre étaient des signes positifs : ils le sont !
A ceux qui pensent que ce rapport de la Comission aura un effet délétère : il l’aura !

Il est donc plus que jamais temps de ne pas baisser les bras.

C’est le moment de nous rejoindre

Au nom du bureau et de toute l’équipe des Voix, d’excellentes fêtes à tous, dans l’impatience de vous retrouver l’année prochaine et faire de 2019 une autre grande année ! 

Myrto

Retrouvez nos newsletter précédentes
Rejoignez-nous
            

Twitter

Grand dossier

S'abonner

Pin It on Pinterest

Share This